Itinéraire de notre voyage en Italie : Rome, la Toscane, les Cinque Terre et la Sardaigne

Je n’avais jamais vraiment terminé mon récit sur notre périple de 3 semaines et demi en Italie. Si cela peut vous aider voici notre itinéraire exact.

Je ne vais pas revenir sur les choses que nous avons vues au cours de ce voyage, je vous ai assez bassiné avec ça dans mes différents posts. Je préfère vous donner mon itinéraire détaillé, pour que vous puissiez éventuellement évaluer le temps passé sur place. Pour les détails, il suffit de lire mes différents posts sur chaque étape.

 

Itinéraire voyage en Italie : Rome, La Toscane et la Sicile

Jour 1, 2, 3 et 4 : Rome

Logement : nous avions réservé l’appartement de Chiara sur Airbnb et cela nous a très bien convenu. Chiara est adorable, l’appartement est doté d’une terrasse énorme. Seul bémol : c’est excentré.

Jour 5, 6, 7 : Sienne

Nous avions réservé une voiture de location à la gare de Termini de Rome pour rejoindre Sienne, visiter la région du Chianti et rejoindre Florence.

Logement : nous avons logé dans l’une des chambres de l’agriturismo Novelleto, notre coup de coeur du séjour !

Jour 8, 9, 10, 11 : Florence

Logement : nous avons logé dans une l’une des belles chambres du b&b Emily’s rooms.

Jour 10 : Pise et Lucques

Nous avons fait l’aller-retour en train vers Pise et Lucques depuis Florence.

Jour 12, 13, 14 : Les Cinque Terre

Logement : nous avons trouvé une chambre à Riomaggiore. Je ne vous la partage pas, car à part sa belle terrasse, à l’intérieur ce n’était pas super propre.

Jour 14 : Cap sur la Sardaigne

Départ en train pour Livorno depuis la Spezia Centrale pour rejoindre la Sardaigne à bord d’un ferry.

Nous étions plutôt contents de notre itinéraire. Si c’était à refaire, nous enlèverions un jour à Florence pour passer un jour de plus dans les Cinq Terres. Bon et puis je ne vais pas vous cacher qu’avec cet itinéraire, on ne prend jamais le temps de se poser. Mais nous voulions absolument passer voir la mer en Sardaigne.

Nous faisons la traversée de nuit à bord d’un ferry pour rejoindre la Sardaigne. Nous avions réservé une chambre avec un lit double, une petite salle de bain et des toilettes ce qui nous a permis de faire une bonne nuit (prévoir des boules Quies car entre le bruit du moteur et du hublot qui claque c’est assez infernal) avant de continuer notre route.

Jour 15, 16, 17, 18 : Dorgali

Nous louons une voiture à Olbia après avoir pris un bus à l’embarcadère pour rejoindre l’agence. Puis direction Dorgali où nous avions trouvé un agriturismo typique « Neule », complètement perdu, à l’accueil exceptionnel. Ils font leur propre fromage !

Nous visitons Orgosolo pour voir les peintures murales révolutionnaires.

Nous partons en randonnée au canyon de Gorropu car le temps ne se prête pas à voir la mer (mais je déteste la randonnée).

Nous visitons la grotte du Bue Marino à bord d’un zodiac (en groupe).

Nous avons ENFIN du soleil et nous louons (à deux) un bateau pour faire le tour du golf d’Orosei. C’est splendide, magique, eau turquoise, plages paradisiaques… Mais je vous en ai déjà parlé !

Un des soirs nous dînons à notre agriturismo Neule. Une fois par semaine ils proposent un repas ultra copieux à base de produits locaux, avec tous les hôtes. Et ils se sont pliés en quatre pour me trouver les équivalents à manger sans gluten et sans lait. J’ai pu goûter aux spécialités locales malgré mes intolérances, le pied ! En antipasti : de la charcuterie et du pecorino avec du pain comme des galettes (une spécialité du coin qu’ils m’ont trouvé sans gluten), en primo piatto : des genres de crêpes avec de la ricotta de leur ferme, en secondo piati : de la viande de brebis puis du cochon de lait cuit dans leur cheminée, et enfin en « dulce » : de la ricotta de chez eux et du miel du coin (à tomber). Bon après ça on se sent pas super bien quand même avec tout ce qu’on a mangé (les fous) ! Une excellente adresse donc, pas de chambre magnifique mais beaucoup de convivialité et d’humain.

Jour 19 :

Nous quittons l’agriturismo à regret pour passer une nuit à Fluminimaggiore. Nous n’y trouvons pas d’intérêt particulier et quittons donc les lieux dès le lendemain matin.

Jour 20, jour 21 :

Découverte de Piscinas, les plages et les dunes. A Teulada, nous arrivons à l’improviste à l’agriturismo Terranieddas, une belle surprise dont je vous ai parlé.

Nous débarquons avec mes pâtes sans gluten dans une restaurant de la ville qui accepte sans problème de les faire cuire et de les accompagner de pomodoro et basilic. J’adore l’Italie :)

Farniente sur le belle plage de Tuerrada.

Jour 22 :

Nous arrivons à l’improviste à l’agriturismo La Biada à Pula que nous a recommandé notre hôte Stefano de Terranieddas. On y mange comme des rois, un festin copieux et délicieux (et adapté sans gluten yeah !)

Jour 23, 24, 25 :

La pluie nous déprime et nous filons pour Cagliari. Nous avons réservé nos dernières nuits dans l’excellent B&B Livingstone. Accueil adorable (on nous offrira d’ailleurs de la charcuterie sans gluten pour notre départ), chambre très jolies, confortables et propres.

Il y a de belles plages près de Cagliari, et le centre ville est agréable.

Il est temps de rentrer. Ce voyage était tout simplement magique. Les italiens, l’Italie, la nourriture italienne… Beaucoup de belles rencontres, beaucoup de belles attentions pour me permettre de garder un bon souvenir de la nourriture italienne malgré mon intolérance, tellement de paysages magnifiques, de lieux inoubliables et de plages à tomber. Une chose est sûre, on reviendra !

Si vous êtes arrivé ici car vous réfléchissez actuellement à votre itinéraire pour votre voyage, j’espère vous avoir aidé à évaluer le temps, les distances… Si vous vous posez des questions comme moi avant de partir, n’hésitez pas à me laisser un petit mot en commentaire. Buon viaggio!

Leave a Comment

Me contacter

Not readable? Change text.