Mon petit potager sur pieds

C’est joli, ludique, cela permet de prendre du temps pour soi, de consommer ses propres fruits et légumes de saison non traités… En bref, revenir à des valeurs simples. Faire son propre potager, c’est l’activité parfaite pour passer à la slow life ! Le soir après le boulot et le week-end, on déconnecte et on reprend contact avec la nature. Moi ça me détend, ça me vide la tête, ça me fait un bien fou ! Et si comme moi vous n’avez pas la chance d’avoir un grand jardin, si vous avez une petite terrasse ou même un balcon, un potager sur pieds est la solution parfaite !

Pourquoi choisir un potager sur pieds ?

Il existe toute sorte de potagers surélevés, en bois, en inox, en plastique; des petits, des grands, des potagers en hauteur rien que pour les enfants… Si vous avez un balcon ou une petite terrasse, vous trouverez forcément un modèle adapté.

Le potager sur pieds évite également de se baisser. L’an dernier, j’ai tout planté dans des grandes jardinières mais il faut bien avouer que le potager en hauteur est bien plus confortable, on évite de se casser le dos ! Il sera également moins facile d’accès pour les limaces et escargots (j’ai mangé très peu de fraises l’été dernier, eux par contre…)

Et puis moi je trouve cela très joli ! Cela permet d’alterner les hauteurs de vert : des pots en bas, des jardinières un peu plus élevées, un potager qui trône encore plus haut.

Potager sur pieds

Un peu, beaucoup de terreau

Il m’a fallu plus de 2 sacs de 50 L pour remplir mon bac. Je ne suis pas du tout une professionnelle donc j’ai demandé conseil en jardinerie. J’ai opté pour du terreau potager, et une partie de terreau que j’avais déjà en stock. Le terreau de plantation semble être un bon choix également. Avant de l’ajouter au potager on installe un feutre de protection (généralement vendu avec).

_DSC7046---Version-2

Adopter la méthode du potager en carrés

J’avais déjà un petit espace potager en pleine terre dans mon jardin. Donc pour mon potager sur pieds, j’avais plutôt envie de m’inspirer de la méthode du potager en carrés. Elle permet d’optimiser l’espace, d’être bien organisée pour mieux récolter, de pratiquer plus facilement la rotation des cultures… Normalement, un potager en carrés mesure 1,20×1,20m et chaque carré mesure 30 cm. On en trouve actuellement absolument partout, et ils ont le mérite d’être beaucoup moins chers que les potagers sur pieds. Malheureusement, cela n’était pas du tout adapté à ma terrasse, donc j’ai dû opter pour plus petit. J’ai tout de même tracé des carrés d’environ 30 cm sur mon petit potager pour une récolte plus organisée.

Potager sur pieds

Choisir le bon emplacement

Un potager a besoin d’un maximum de soleil : au moins 5h par jour. Si vous manquez de soleil (je n’ai que 3 à 4h de soleil par jour) optez pour des fruits et légumes qui peuvent pousser plus facilement à l’ombre :

  • des tomates cerise (ce n’est pas gagné mais cela peut marcher. Les tomates traditionnelles ont quant à elles besoin de plus de soleil)
  • de la betterave
  • des radis
  • de la laitue, de la roquette
  • de la rhubarbe
  • des fraises des bois
  • des framboises
  • des mûres
  • de la menthe, du persil, de la ciboulette…

Et si vous avez du soleil, à vous les tomates, courgettes, aubergines, poivrons, piments, cornichons…

Dans tous les cas, il faut tester ! Le jardinage me laisse toujours perplexe : une même plante peut pousser comme une petite folle alors que sa voisine à un mètre de là ne bougera pas. On est jamais à l’abri d’une bonne surprise…

Fraises des boisBasilic bio

La rotation des cultures

La rotation des cultures permet de diminuer le risque d’apparition de maladies et d’éviter ainsi l’utilisation de pesticides. Quand on slow jardine, c’est mieux.

Le principe : il ne faut jamais planter côte à côte des légumes appartenant à la même famille. Il ne faut pas non plus replanter la même espèce au même endroit (on attend au moins deux ans). Le mieux est donc d’avoir un petit cahier où l’on écrit ce qu’on a planté dans chaque case. Car après le printemps on va pouvoir planter les légumes d’automne et rebelote au printemps suivant. Il vaut mieux noter tout cela donc ! Mais comme ce n’est pas si simple et que lorsque l’on débute on peut en perdre le goût du jardinage, je vous recommande cet article de Potager durable, qui donne quelques pistes beaucoup plus simples. Moi j’aime bien quand on me dit d’essayer « au feeling » !

Potager sur pieds

Il n’y a plus qu’à planter !

Pour débuter, c’est bien d’acheter directement des plants dans une jardinerie, plutôt que des graines. C’est hyper facile et surtout, cela donne des résultats rapides. Du coup, ça donne envie de continuer, d’agrandir, de se renseigner davantage…

Il fait beau, c’est le printemps, on a envie de s’y mettre. Mi-avril on risque encore des grosses gelées donc on m’a conseillé d’attendre encore quelques jours (mais je suis têtue alors je n’ai pas attendu) pour planter des tomates cerises, des fraises, des framboises, du basilic. En mai on peut ajouter de la betterave, des courgettes, des haricots, des aubergines, des concombres, du persil, du thym…

Potager sur pieds

Allez-y « Au feeling »

J’ai lu tout plein de livres avant de me lancer, mais finalement mes plantes n’en font qu’à leur tête. Alors surtout, tentez ce qui vous fait envie, lancez-vous, faites vous plaisir, expérimentez !

Que ce soit dans son jardin, sur un balcon ou dans des petites jardinières aux fenêtres, avoir un petit coin vert est vraiment une activité excellente pour se vider la tête après une journée de boulot chargée, déconnecter… Cela fait du bien de revenir à l’essentiel !

Potager sur piedsPotager sur piedsPotager sur piedsPotager sur pieds

Cet article a fait boum boum dans votre petit coeur ? Partagez-le avec le monde entier !
Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Icône - 22 v'la Scarlett

Newsletter Slow Life

Abonnez-vous à la newsletter de mon blog pour recevoir mes billets d'humeur dans votre boîte mail.
Icône - 22 v'la Scarlett

Newsletter Entrepreneuses

Abonnez-vous à cette newsletter pour recevoir mes infos liées à la création de site internet et à l'entrepreneuriat.