Quoi, tu connais pas le gel d’aloe vera ?

Il y a encore quelques années, je me tartinais de cosmétiques traditionnels. A vrai dire, cela me convenait bien : j’allais chez Sephora pour acheter un produit en particulier et puis je rentrais avec 5 trucs dont je n’avais pas toujours besoin et le portefeuille beaucoup plus léger. J’avais l’habitude d’avoir une peau qui brille et quelques boutons, bah oui j’avais une peau mixte quoi. Alors je mettais des crèmes régulatrices spéciales peaux mixtes. Et puis j’ai fini par m’écouter et m’observer un peu. Et me rendre compte que plus je mettais des crèmes régulatrices plus ma peau brillait (je prononçais souvent l’expression de « boule à facettes » à cette période), et plus mes crèmes étaient douces, mieux ma peau se portait. J’ai fait pareil pour mes cheveux à peu près « bouclés ». J’ai doucement glissé vers le naturel, en testant des produits bio ou naturels. Jusqu’à suivre le rituel du layering au naturel.  La révélation. Mais ça, ce sera pour une autre fois ! (Loin de moi l’idée de vous dire que c’est la solution à tous les problèmes, on a toutes des peaux qui réagissent différemment)

Je me suis donc mise à utiliser des produits bruts : des huiles végétales et de l’aloé vera… Et c’est de cette merveille dont je veux vous parler. Lors de mes voyages en Asie on a essayé de m’en refourguer à tous les coins de rue, mais je n’y croyais pas à leur remède miracle. Comme y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, maintenant je ne pourrais plus m’en passer !

L’aloe vera a des vertus cicatrisantes, apaisantes, hydratantes. Il calme les coups de soleil, assainit les peaux sujettes à l’acné, aide à cicatriser…

L’aloe vera je m’en sers pour quoi ?

  • En cas de cicatrices (anciens boutons d’acné par exemple) ou de boutons, c’est top. Au début de ma routine pour régler ça, j’ai remplacé ma crème de jour par 3 gouttes d’huile végétale de noisette + 2 pressions d’aloe vera mélangées dans la main. L’huile de noisette est non comédogène, mais certaines préfèrent l’huile végétale de jojoba, non comédogène également.

Quand la peau va mieux, on peut passer à 2 fois par semaine puis l’appliquer ponctuellement en cas de problèmes.

En cas de boutons, j’achève le tout avec de l’huile essentielle de tea trea ou de ravintsara (attention c’est déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes…). Je dépose une goutte sur un coton tige et j’applique sur le bouton matin et soir. Parfois c’est réglé dans la journée !

Si vous avez longtemps utilisé des cosmétiques traditionnels, le passage au naturel peut entraîner un effet rebond. Je vous recommande de lire le génialissime blog d’Oleassence si vous êtes tentée par l’aventure !

  • Pour faire disparaitre d’anciennes cicatrices (ou en cas de boutons), je me fais un masque maison au miel + aloe vera. Il suffit de mélanger 2 c. à c. de miel bio et 1 c. à c. d’aloé vera. De laisser poser au moins 15 minutes. Fait régulièrement c’est miraculeux !
  • Je l’applique le matin pur en anti-cernes, quand je n’ai pas à me maquiller après (car l’aloé vera n’est pas une super bonne base de maquillage). Pour les ridules, je trouve ça fabuleux. Il a un effet tenseur qui peut d’ailleurs peut-être déranger.
  • Enfin, il a changé la vie de mes cheveux. Pour les cheveux bouclés ou ondulés, l’aloe vera est un indispensable. Comment j’ai pu m’en sortir avec ces cheveux avant ? Sur cheveux mouillés, on peut appliquer quelques pressions puis former les boucles à la main (méthode du scrunching). On peut aussi le mélanger à quelques gouttes d’huile végétale adaptée à son type de cheveux (huile de jojoba, huile végétale de coco…). Il faut doser gentiment pour éviter un effet cartonné, mais si c’est bien fait sur cheveux mouillés, moi je n’ai jamais eu ce problème. Et donc : ça définit les boucles, ça les hydrate et fait un bien fou aux cheveux !

En voie interne, l’aloe vera aurait des vertus miracles sur le système digestif. Moi perso j’évite les prises en interne sans avis de mon médecin. Mais à mon boulot j’ai tout de même posé la question à une diététicienne-nutritionniste. Pris sur du long terme, l’aloe vera serait laxatif et pourrait engendrer une accoutumance… A vous de voir ;)

L’aloe vera se conserve environ 6 mois, dans un endroit frais et sans lumière. L’idéal est de le conserver au réfrigérateur !

J’achète mon gel d’aloe vera chez Aroma-zone (6,90€ les 100 ml), mais on en trouve en boutique bio.

Cet article a fait boum boum dans votre petit coeur ? Partagez-le avec le monde entier !
Facebook
Pinterest
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Icône - 22 v'la Scarlett

Newsletter Slow Life

Abonnez-vous à la newsletter de mon blog pour recevoir mes billets d'humeur dans votre boîte mail.
Icône - 22 v'la Scarlett

Newsletter Entrepreneuses

Abonnez-vous à cette newsletter pour recevoir mes infos liées à la création de site internet et à l'entrepreneuriat.