Depuis Florence, nous avons pris le train pour Pise et Lucques. Evidemment, Pise est incontournable pour sa tour penchée. Je n’ai pas plus apprécié que cela la visite de la ville, mais arrivés devant la tour de Pise, on ne peut pas rester impassible. On a beau l’avoir vu des dizaines de fois en photos et en carte postale, la voir en vrai, c’est tout autre chose !

Mais ce que l’on a préféré, c’est le spectacle des centaines de touristes devant la tour. On s’est bien marrés à voir tout le monde poser devant l’appareil, assis, debout, et même allongés, à mimer tenir la tour qui penche. Mouarfarfarf !

Nous avons repris le train pour Lucques (Lucca en italien). J’ai beaucoup aimé. On a suivi le marché d’antiquaires installé près du Duomo ce jour là, puis déambulé dans les petites ruelles pittoresques du centre. Avant de se poser sur la grande place de l’amphithéâtre bordée de cafés. Et puis, en plus d’être une ville bien agréable, il y a plein de boutiques à Lucques. Alors, conquises ?

[note note_color= »#ffffff » text_color= »#000000″ radius= »1″]A lire aussi : Retrouvez l’itinéraire détaillé de notre voyage en Italie (Rome, La Toscane, les Cinque Terre et la Sardaigne)[/note]

Arrivée dans la ville de Pise, Italie

La cathédrale (duomo) près de la Tour de Pise en Italie

Près de la Tour de Pise en Italie

Cathédrale de Pise en ItalieLes touristes et la Tour de Pise en Italie Les touristes et la Tour de Pise en Italie Marché des antiquaires à Lucques (Lucca)

Marché des antiquaires à Lucques (Lucca)

La place de l'amphithéâtre à Lucques en Italie

Café place de l'amphithéâtre à Lucques en Italie

[note note_color= »#ffffff » text_color= »#000000″ radius= »1″]A lire aussi : Mes bonnes adresses pour manger sans gluten et sans lait à Rome et en Toscane[/note]