Après nos périples en Asie, cette année, on a décidé d’aller goûter aux plaisirs de la Dolce Vita. Rome, Sienne, Florence, Pise, les Cinque Terres, puis la Sardaigne, durant 3 semaines et demi, on s’est bien fait plaisir. Moi qui connaissais déjà l’Italie du nord, pour y avoir de la famille, je ne pensais pas être tant dépaysée. Chaque région est très différente, on en prend plein les yeux. L’architecture, les églises, les petites ruelles. Sans parler de la gastronomie italienne, mmmmhhh, et des italiens tout court… C’est vraiment  la Dolce Vita comme on l’imagine, romantique à souhait !  Voici le premier épisode à Rome, de notre vadrouille à travers l’Italie.

Quelques photos prises dans les ruelles de Rome, de la Basilique Saint-Pierre, de la Place Saint-Pierre, du Musée du Vatican, du Forum Romain.

[note note_color= »#ffffff » text_color= »#000000″ radius= »1″]A lire aussi : Mes bonnes adresses pour manger sans gluten et sans lait à Rome[/note]

Ponte Milvio à Rome

Dans les ruelles de Rome

Dans les ruelles de Rome

Basilique Saint-Pierre au Vatican

Vue du dôme de la Basilique Saint-Pierre au Vatican

Place Saint-Pierre au Vatican

Basilique Saint-Pierre au Vatican

Dans la Basilique Saint-Pierre au Vatican

Place Saint-Pierre au Vatican

Basilique Saint-Pierre au Vatican

Dans le musée du Vatican

Musée du Vatican

Dôme de la basilique Saint-Pierre

Forum romain à Rome

Quelques conseils pratiques :

  • Nous n’avions réservé aucun billet coupe-file. Si vous êtes plus organisés, cela peut vous faire gagner beaucoup de temps. Car dès le premier jour on a enchaîné 45 minutes de queue pour visiter la basilique Saint-Pierre, puis 1h30 de queue pour grimper au dôme. Le tout sous un soleil de plomb…
  • Nous ne prévoyons jamais notre programme à l’avance, on improvise sur place en fonction de nos envies et de notre motivation. Sauf qu’à Rome, les visites nécessitent un minimum de renseignements, comme les horaires par exemple. On a voulu visiter la basilique et le dôme le matin, puis enchaîner avec le Musée du Vatican. Mauvais calcul car le Musée du Vatican ferme ses portes vers 16h30 ! Mieux vaut faire l’inverse donc. Mais finalement cela nous a permis de découvrir que le Musée du Vatican ouvre de nouveau ses portes après 20h30. C’était top de le traverser la nuit, il y avait peu de monde, on a eu l’impression d’avoir accès à une visite un peu « privée ». Il faut vraiment aller voir la Chapelle Sixtine, c’est époustouflant. Par contre en nocturne, toutes les salles du musée ne sont pas ouvertes.

[note note_color= »#ffffff » text_color= »#000000″ radius= »1″]A lire aussi : Retrouvez l’itinéraire détaillé de notre voyage en Italie (Rome, La Toscane, les Cinque Terre et la Sardaigne)[/note]