Polala je suis trop à la bourre dans le tri de mes dernières photos. C’est honteux, j’ai plus d’un an de voyages en retard dans mon appareil. J’ai envie de partager plein d’adresses et trucs sympa mais je suis qu’une flemmarde du tri photos. Du coup en attendant j’ai retrouvé mes photos d’un voyage de cinq jours dans les fjords en Norvège.

J’avais eu la chance d’y partir pour un reportage pour le boulot. Ah, je vous vois déjà entrain de vous demander ce que je faisais comme boulot pour faire des voyages comme celui-là. Puis, quand je vous aurais dit que j’étais journaliste, vous vous imaginerez peut-être la vie de rêve des reporters toujours en vadrouille. Non rassurez-vous, en cinq ans c’est le seul voyage que j’ai effectué. Mais je l’avoue, quel voyage…

Pour en parler, pour une fois je vais essayer de faire court : en Norvège, c’est vrai qu’on se les caille sévère rien que d’en parler je sens plus mes doigts qu’il y fait froid, que ça coûte une blinde rien que d’en parler j’ai peur que mon banquier m’appelle que c’est un voyage onéreux… Mais c’est vraiment incroyablement beau !

D’ailleurs mon article commençait comme ça  » Magnifique, magique, grandiose : voici la liste de mots que je n’ai cessé de répéter durant mon séjour en Norvège dans la région des Fjords. Du Geirangerfjord, à Alesund en passant par la route des trolls, durant 5 jours, j’ai eu l’impression d’avoir 10 ans, émerveillée par le moindre détail de ces paysages aux couleurs époustouflantes. Suivez-moi au Pays des Fjords. »

Norvege, Norddal

Norddal, dernière étape avant d’arriver au Geirangerfjord.

Norvège, randonnée dans le Geirangerjford

Norvège, église en bois de Geiranger

Norvège, randonnée dans le Geirangerjford

Norvège, le Geirangerjford

Norvège, à bord du ferry dans le Geirangerfjord

Norvège : cascade les Sept Soeurs

Les Sept Soeurs vues du ferry : sept cascades qui se jettent dans le ford sur près de 250 mètres de chute libre.

Norvège, à bord du ferry sur le Geirangerfjord

Je m’étais marrée en lisant mon guide du routard à propos de la virée en ferry sur le Geirangerfjord : « Dans un décor digne des dieux donc, les mouettes suivent le bateau et ne sont pas farouches. Si l’on tend le bras avec du pain au bout des doigts, elles viennent le picorer dans un style qui n’appartient qu’à elles »… Ils sont fous ces journalistes… Noooonnnn, c’est bien vrai !

Norvège, à bord du ferry sur le Geirangerfjord

 

Norvège, vue sur le Geirangerfjord

Fjord, Norvège

Et hop par ici la suite de mes clichés en Norvège (le glacier de Kjenndal et Ålesund).